Vous trouverez sur cette page guides méthodologiques, ressources et opportunités pour les journalistes francophones. Notre objectif est d’inciter les journalistes à enquêter et à collaborer autour du monde.

Actualités

Pourquoi l’environnement est l’une des spécialités journalistiques les plus dangereuses au monde

September 15, 2021

Enquêter sur l’environnement est particulièrement dangereux dans les pays du Sud. Cibles privilégiées de puissants intérêts économiques et politiques, les journalistes vivant dans des pays en développement sont en climat hostile et meurent souvent en silence, loin des phares médiatiques occidentaux.

Pourquoi les journalistes ont besoin d’un système d’archivage

September 07, 2021

Habituée à travailler avec des journalistes et à classer des documents sensibles, l’archiviste américaine Talya Cooper livre, dans cet article, une série de conseils pratiques mettre au point un système d’archivage efficace et sécurisé dans le cadre de vos enquêtes.

Inscrivez-vous à notre Conférence internationale de journalisme d’investigation !

August 31, 2021

Rejoignez-nous du 1er au 5 novembre et assistez à des panels sur les techniques d’enquête en sources ouvertes, le data-journalisme, l’imagerie satellite, les projets d’enquête transfrontaliers, l’analyse avancée de vidéos, les podcasts, les documentaires d’investigation…

Enquêter sur le trafic illégal d’espèces sauvages

August 25, 2021

Le trafic illégal d’animaux et de plantes sauvages nuit à la biodiversité mondiale et augmente la propagation des maladies. Ces pratiques existent dans le monde entier et peuvent faire l’objet d’enquêtes dans n’importe quel pays. Bases de données utiles, pistes à suivre… Voici une série de conseils pour enquêter sur ce sujet crucial. 

Pourquoi nous n’avons pas nommé les victimes d’abus sexuels en RDC

August 23, 2021

Faut-il ou pas nommer les victimes d’abus sexuels en RDC? Une rédactrice en chef de The New Humanitarian explique comment et pourquoi ils ont décidé de ne pas nommer des victimes d’abus sexuels à propos desquelles ils ont publié une enquête en RDC. Ils se sont aussi gardés de ne pas communiquer leurs identités à une équipe internationale indépendante mise sur pied pour enquêter sur les abus révélés par leur enquête.