Paramètres d'accessibilité

taille du texte

Options de couleurs

monochrome couleurs discrètes sombre

Outils de lecture

isolement règle

Aux États-Unis, les deux programmes de comptabilité et de facturation les plus utilisés sont QuickBooks et Xero, et aucun des deux ne propose de version gratuite. Il existe toutefois d’autres logiciels moins connus et gratuits ou abordables.

Plates-formes de comptabilité et de facturation

GnuCash

GnuCash est un logiciel de comptabilité gratuit en sources ouvertes qui ressemble au logiciel Quicken d’Intuit. Il est disponible dans le monde entier et dans plusieurs langues. Comme c’est le cas d’autres logiciels gratuits, son interface n’est pas très sophistiquée et il ne propose pas toutes les options de visualisation d’autres outils cloud. Puisqu’il est hébergé en local plutôt que dans le cloud, il est plus performant si un seul utilisateur se charge de l’ensemble de la comptabilité. Il ne permet pas d’effectuer des paiements.

Prix : Gratuit

Langues : Plusieurs

Monito

Même si certains services de virements internationaux sont plus recommandés que d’autres (certains utilisateurs, par exemple, préfèrent Wise à Paypal), les frais peuvent varier considérablement selon les taux de change, le montant d’argent transféré et d’autres paramètres. Monito est un site web suisse qui compare différents services de virements internationaux. Indiquez à Monito les devises à transférer et il vous communique une liste d’applications approuvées, de néobanques et de services de virements bancaires, ainsi que les taux et les frais facturés. Monito classe et évalue également ces services.

Prix : Gratuit

Langues : Le site est disponible en anglais, en espagnol, en français, en allemand, en italien, en polonais, en portugais, en roumain et en russe et il permet de comparer 154 devises.

Wave

Wave propose un logiciel gratuit de comptabilité et de facturation dans le cloud. Il intègre également une plate-forme de traitement des paiements à des prix comparables aux frais appliqués par PayPal par transaction. Wave est simple et intuitif, mais sans doute peu adapté aux grandes entreprises aux exigences complexes en matière de comptabilité. Il n’est actuellement disponible que pour les clients basés en Amérique du Nord.

Prix : Gratuit, mais avec des fonctionnalités supplémentaires payantes et des frais pour le traitement des paiements.

Langues : Anglais uniquement

Ce travail est sous licence (Creative Commons) Licence Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International

Republier gratuitement nos articles, en ligne ou en version imprimée, sous une licence Creative Commons.

Republier cet article

Ce travail est sous licence (Creative Commons) Licence Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International


Material from GIJN’s website is generally available for republication under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International license. Images usually are published under a different license, so we advise you to use alternatives or contact us regarding permission. Here are our full terms for republication. You must credit the author, link to the original story, and name GIJN as the first publisher. For any queries or to send us a courtesy republication note, write to hello@gijn.org.

Lire la suite

Actualités et analyses Bourses et Subventions

Bourses et subventions : conseils d’un initié pour réussir sa demande

La rédaction d’une demande de subvention ou de bourse fait désormais partie du travail de nombreux journalistes. Pourtant, l’exercice est « à la fois incroyablement facile et incroyablement difficile », selon Timothy Large, responsable de programme IJ4EU à l’International Press Institute (IPI). Dans cet article, adapté d’une présentation faite à Dataharvest 2023, lui qui est habitué à examiner des demandes de subventions au sein de jurys, livre ses réflexions et ses conseils.

Invetigative Agenda for Climate Change Journalism

Actualités et analyses Climat

Comment améliorer le journalisme d’investigation climatique

La détérioration du climat pourrait être ralentie, pourtant elle s’accélère. Qui est responsable ? Lors de #GIJC23, GIJN a réuni des dizaines de journalistes et de spécialistes du changement climatique venus de 35 pays. Cet article est un résumé de cette rencontre en attendant le webinaire du 6 février 2024 (gratuit mais sur inscription) intitulé « Comment améliorer le journalisme d’investigation climatique ».