Paramètres d'accessibilité

taille du texte

Options de couleurs

monochrome couleurs discrètes sombre

Outils de lecture

isolement règle
women journalists
women journalists

Photo: Nick Jaussi - nickjaussi.com

Bourses et subventions

Vous trouverez ci-dessous une liste de subventions et de bourses destinées spécifiquement aux personnes qui s’identifient comme femmes et / ou à la réalisation de reportages sur les femmes.

Pour obtenir une liste plus générale de subventions et de bourses disponibles pour toutes et tous, consultez la page de ressources de GIJN.

International Women’s media foundation

La Fédération internationale des femmes dans les médias (IWMF) propose un certain nombre de subventions aux femmes journalistes partout dans le monde. Les dates limites de candidature sont étalées sur toute l’année. Il s’agit notamment de Women’s Health Reporting (“Reportages sur la santé des femmes”) concernant la santé, la justice et les droits liés à la reproduction aux Amériques, en partenariat avec le Women’s Equality Center (“Centre d’égalité des femmes”) ; Reporting Grants for Women’s Stories (“Subventions pour les reportages sur des sujets qui concernent les femmes”), pour couvrir des sujets liés au genre négligés par les médias, en partenariat avec The Secular Society (“La Société laïque”) ; et le Kim Wall Memorial Fund (“Fonds à la mémoire de Kim Wall”) pour les reportages sur les sous-cultures, en partenariat avec la famille de Kim Wall. L’IWMF chapeaute aussi le Howard G. Buffett Fund for Women Journalists (“Fonds Howard G. Buffett pour les femmes journalistes”) qui apporte un soutien financier à des projets tels que les opportunités liées à la formation, le journalisme d’investigation et le développement des médias.

WanaData est un réseau d’Africaines – des journalistes, des analystes de données et des techniciennes – qui collaborent pour produire des reportages à partir de données. Avec ses partenaires, ce réseau propose depuis peu un programme de formation au journalisme numérique destiné aux journalistes ougandaises.

Le Centre Wole Soyinka pour le journalisme d’investigation, qui a son siège à Lagos, au Nigeria, propose une Bourse pour le leadership des femmes journalistes, avec le soutien de Free Press Unlimited. Ce programme a pour objectif d’autonomiser les journalistes nigérianes qui ont au moins trois années d’expérience en leur donnant l’occasion de renforcer leurs compétences et en leur apportant un soutien financier et des outils pour qu’elles puissent occuper des postes à responsabilité au sein des structures qui les emploient et mobiliser un réseau de femmes journalistes.

Women In News

Women in News sélectionne chaque année 50 femmes originaires d’Afrique sub-saharienne et 30 femmes du Proche-Orient et d’Afrique du Nord, qui sont des rédactrices de niveau moyen à élevé ou bien des journalistes confirmées, pour qu’elles puissent développer leurs compétences en management et leadership dans une salle de rédaction, ainsi qu’en termes de rédaction proprement dite. Ce programme propose une formation en ligne de leadership et de management des médias, un service de coaching personnalisé, de mentorat par des pair.e.s et de réseautage au niveau national et régional.

Foreign Policy Interrupted propose un programme de bourses aux femmes qui travaillent dans le domaine de la politique étrangère. Ce programme se concentre sur le renforcement de leurs compétences en matière de médias et de branding par le biais d’un module d’enseignement en ligne et de connexions éditoriales. Il est ouvert aux femmes dans le monde entier.

Le Doria Feminist Fund (“Fonds féministe Doria”, région Proche-Orient et Afrique du Nord) accorde des subventions à des mouvements féministes émergents ou établis de longue date dans la région Proche-Orient et Afrique du Nord pour asseoir leur situation et assurer leur continuité.

Le Future Rising Fellowship Program est un programme de bourse virtuelle qui s’étale sur un an pour les jeunes de 17 à 24 ans, qui souhaitent réaliser des reportages au croisement des thématiques liées au changement climatique, à la justice environnementale et à l’égalité des genres.

African Women in Media (“Africaines dans les médias”) a récemment inauguré son Programme de journalisme environnemental en collaboration avec le Programme des Nations unies pour l’environnement. Cette organisation recherche des femmes journalistes en Afrique souhaitant couvrir l’actualité au croisement entre les questions de climat et de genre.

Distinctions pour les femmes

Les prix peuvent être un excellent moyen de voir son travail récompensé et mis en avant. Vous trouverez un annuaire général des prix mondiaux et régionaux ouverts à toutes et à tous sur la page de ressources de GIJN, qui comprend des dizaines de prix. Les prix ci-dessous ne sont ouverts qu’aux femmes ou aux personnes qui s’identifient comme femmes.

Pour en savoir plus sur les prix, consultez le Centre de ressources de GIJN : Prix mondiaux et Prix régionaux.

One World Media Award comprend un nouveau prix, le “Women’s Solutions Reporting Award” (“Prix du reportage qui apporte des solutions à des problématiques qui concernent les femmes”).

La Fondation internationale des femmes dans les médias sponsorise les Courage in Journalism Awards (“Prix du courage en journalisme”), qui récompensent les femmes journalistes qui se mettent en danger pour faire éclater la vérité, et qui se fixent des objectifs ambitieux en réalisant des reportages sous la menace ou la contrainte. Ces prix sont ouverts aux femmes journalistes du monde entier, et leur candidature peut aussi être proposée par autrui.

Le Lifetime Achievement Award, (“Prix pour l’ensemble d’une carrière”), de l’IWMF, récompense les pionnières occupant des postes à responsabilité, qui ont fait preuve d’une force extraordinaire et d’un engagement pour la liberté de la presse et pour faire entendre la voix des femmes dans le monde. Ces candidates peuvent aussi être des journalistes à la retraite.

Le Editorial Leadership Award (“Prix du leadership éditorial”) de Women in News est attribué à une rédactrice en chef en Afrique sub-saharienne et à une rédactrice en chef au Proche-Orient et en Afrique du Nord. Ce prix récompense les femmes qui ont contribué de manière exemplaire au travail de leur rédaction et qui ont fait que, sous leur direction, leur média a participé de façon positive à la société.

L’Association internationale des femmes de radio et de télévision (IAWRT) est un réseau mondial de femmes qui travaillent à la radio, la télévision et dans les médias numériques. L’association a des antennes en Afrique, en Asie, en Europe et en Amérique du Nord. Les prix IAWRT pour les documentaires, IAWRT Documentary Awards, d’une valeur de 1000 dollars, sont attribués tous les deux ans dans trois catégories différentes : l’Impact social, l’Innovation et les Talents émergents. Les candidatures sont ouvertes aux journalistes radio et télévision, ainsi qu’aux journalistes de médias numériques partout dans le monde.

Ce travail est sous licence (Creative Commons) Licence Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International

Republier gratuitement nos articles, en ligne ou en version imprimée, sous une licence Creative Commons.

Republier cet article

Ce travail est sous licence (Creative Commons) Licence Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International


Material from GIJN’s website is generally available for republication under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International license. Images usually are published under a different license, so we advise you to use alternatives or contact us regarding permission. Here are our full terms for republication. You must credit the author, link to the original story, and name GIJN as the first publisher. For any queries or to send us a courtesy republication note, write to hello@gijn.org.

Lire la suite

Actualités et analyses Bourses et Subventions

Bourses et subventions : conseils d’un initié pour réussir sa demande

La rédaction d’une demande de subvention ou de bourse fait désormais partie du travail de nombreux journalistes. Pourtant, l’exercice est « à la fois incroyablement facile et incroyablement difficile », selon Timothy Large, responsable de programme IJ4EU à l’International Press Institute (IPI). Dans cet article, adapté d’une présentation faite à Dataharvest 2023, lui qui est habitué à examiner des demandes de subventions au sein de jurys, livre ses réflexions et ses conseils.

Invetigative Agenda for Climate Change Journalism

Actualités et analyses Climat

Comment améliorer le journalisme d’investigation climatique

La détérioration du climat pourrait être ralentie, pourtant elle s’accélère. Qui est responsable ? Lors de #GIJC23, GIJN a réuni des dizaines de journalistes et de spécialistes du changement climatique venus de 35 pays. Cet article est un résumé de cette rencontre en attendant le webinaire du 6 février 2024 (gratuit mais sur inscription) intitulé « Comment améliorer le journalisme d’investigation climatique ».