Paramètres d'accessibilité

taille du texte

Options de couleurs

monochrome couleurs discrètes sombre

Outils de lecture

isolement règle

Image: Shutterstock

Note de la rédaction : Cet article est une adaptation d’un chapitre du Guide de la recherche en open source de GIJN, guide signé Henk van Ess qui sera bientôt disponible en ligne. Des articles sur l’utilisation de LinkedInTwitter, Instagram, TikTok et Telegram ont également été publiés. Le guide sera rendu public dans son intégralité en septembre à l’occasion de la Conférence internationale sur le journalisme d’investigation (GIJC23).

Dans ce volet du Guide de la recherche en open source de GIJN, l’expert Henk van Ess dévoile sa méthode et ses astuces pour effectuer des recherches sur le réseau social Facebook.

Note sur la méthodologie : J’ai choisi des exemples en anglais comme interface utilisateur parce que, le plus souvent, les nouvelles options de recherche apparaissent d’abord en anglais. Cependant, la plupart des exemples seront aussi valables dans d’autres langues. J’ai aussi ajouté des captures d’écran pour montrer ce que donnaient ces exemples au moment où j’ai effectué ces recherches. Il est toutefois possible que les résultats obtenus évoluent avec le temps.

Il est difficile de faire des recherches objectives en utilisant les réseaux sociaux. En effet, vous obtenez des résultats biaisés, qui dépendent de votre profil et de ceux de vos amis. Les algorithmes prennent en compte votre historique de recherche, les contenus que vous avez consultés et vos relations sur le réseau en question. En conséquence, deux utilisateurs peuvent obtenir des résultats complètement différents pour une même recherche.

En raison d’une telle personnalisation, il peut être difficile d’effectuer des recherches objectives. Si vous essayez de faire des recherches sur un sujet particulier ou sur une personne donnée, les résultats que vous obtiendrez risquent d’être biaisés, en fonction de votre réseau personnel et de vos activités sur la plateforme en question. Par conséquent, une recherche effectuée sur un réseau social ne reflète pas toujours le sentiment général sur un sujet donné. Vous êtes dans votre bulle.

Pour surmonter ces obstacles, vous devez apprendre à reformuler les questions que vous posez en fonction de la manière dont le réseau social fonctionne. Quand on effectue des recherches en tant que journaliste d’investigation, il faut avoir suffisamment de compétences pour poser des questions adaptées à la logique rigide des réseaux sociaux. Il est important d’utiliser toute une gamme de sources et de techniques pour pouvoir recouper les résultats obtenus et mieux comprendre le sujet. Ce manuel vous montrera comment faire.

A utilisateurs différents, réseaux sociaux différents 

Pourquoi n’est-il pas possible de trouver de réponses objectives sur les réseaux sociaux ? Prenez deux utilisateurs : l’un très actif, l’autre inactif. Le premier a beaucoup d’amis et poste beaucoup de messages, tandis que l’autre a peu d’amis et ne poste jamais de messages.

social media search LinkedIn profile

Image: Screenshot, Henk van Ess

Si tous deux recherchent “Queen Elizabeth” sur LinkedIn, par exemple, le premier utilisateur obtiendra des noms spécifiques et des éléments biographiques. Le second, en revanche, aura un résultat incohérent, comme “Elizabeth Oladokun”, et, à partir de là, les informations deviennent plus vagues.

Sur Facebook, il est possible d’effectuer une recherche exclusivement sur le contenu des messages publics, comme on peut le voir ci-dessous. Le problème est donc résolu ? Non. Etudions cet exemple avec les mots-clés “global investigation” :

Image: Screenshot, Henk van Ess

A gauche, le portrait d’une journaliste d’investigation. Facebook considère ce message sur un consortium de journalistes d’investigation comme le message public le plus significatif la concernant. A droite, on trouve un utilisateur qui n’a presque pas d’amis. Bien que les mêmes mots-clés aient été entrés, il obtient des résultats différents. En raison d’un manque de renseignements, Facebook n’a pas modifié les résultats, pour prendre en compte les goûts de l’utilisateur.

Les réseaux sociaux prospèrent en fonction du profil de vos amis – et de ce que vous partagez, de ce que vous choisissez de regarder, du temps que vous mettez à lire un message, ou de la fréquence à laquelle vous interagissez avec les gens et les articles.

Souvent, pour les gens qui ont beaucoup d’amis et d’interactions, des renseignements personnalisés apparaissent parce qu’ils livrent suffisamment d’informations pour que les résultats soient pertinents. En revanche, ceux qui n’ont que quelques amis obtiennent d’autres résultats parce qu’ils n’ont pas fourni assez de renseignements sur leurs amis ou leurs centres d’intérêt. Dans les deux cas, il n’y a pas d’objectivité, ce qui pose problème pour les journalistes d’investigation : les réseaux sociaux seront toujours personnalisés.

Facebook

Facebook, comme moteur de recherche, est limité. Les messages publics ne sont pas listés par ordre chronologique, et il n’est pas possible de faire de recherches pour une période donnée, par exemple les messages postés pendant l’été 2000.

Voici les résultats que l’on peut obtenir si l’on recherche des messages publics comportant les mots-clés “rocket scientist” :

social searching via facebook henk van ess open research guide

Image: Screenshot, Henk van Ess

Les réponses varient en fonction de vos amis et de votre activité. Mêmes les messages publics sont personnalisés.

On ne peut pas utiliser le signe “moins” pour exclure certains mots-clés. Nous y reviendrons dans la partie intitulée “Hors des sentiers battus”, mais tout d’abord : que peut-on faire en restant “dans les clous” ?

Dans les clous

Apprendre à Facebook à orthographier correctement

Si l’on cherche une expression qui n’a aucun sens, par exemple “hink vin iss”, Facebook trouvera malgré tout des occurrences.

social searching via facebook personal

Image: Screenshot, Henk van Ess

Facebook essaie de trouver des mots similaires dans votre historique ou dans ceux de vos amis. Mais, même si vous savez exactement ce que vous cherchez, cela ne vous aidera en rien. Comment apprendre à Facebook à utiliser les mots exacts ? Si vous tenez vraiment à effectuer une recherche à partir de vos mots-clés, mettez des guillemets et cliquez sur le lien dans votre navigateur après avoir fait la recherche et ajoutez &spell=1 à la fin du lien. Les mots exacts seront maintenant recherchés, le plus souvent.

En quoi cette astuce vous aide-t-elle à faire des recherches dans Facebook ? Supposons que vous vouliez trouver un message au sujet d’un Grubhub contract. Vous obtiendrez des résultats corrects, mais aussi des messages comportant le mot contact(ed) :

social searching via facebook spelling

Image: Screenshot, Henk van Ess

Or, ce n’est pas ce que vous voulez. Vous devez donc utiliser la formule &spell=1. A présent, vous obtenez seulement les messages contenant “contracts” et non “contacts” :

social search facebook spelling tip

Image: Screenshot, Henk van Ess

Si vous effectuez des recherches à propos de personnes, vous avez encore davantage de raisons d’utiliser cette formule. Imaginons que vous recherchiez un certain Jonothon Brown – il s’agit bien de Jonothon, et non de Jonathon. Mettez des guillemets et ajoutez &spell=1. Si un de vos amis porte un nom semblable, il apparaîtra en premier, même si les deux noms sont différents. Les noms qui figurent ensuite dans le reste de la liste correspondront à votre recherche :

social search facebook name spelling tip

Image: Screenshot, Henk van Ess

Les 10 catégories

La recherche par défaut sur Facebook comprend 10 catégories. Le fait de cliquer sur une catégorie permet d’ouvrir d’autres filtres. Examinons par exemple “Posts” et “People”.

Messages publics

Facebook public post search

Image: Screenshot, Henk van Ess

Voici comment consulter des messages publics. Vous devez taper votre mot-clé ou vos mots-clés puis cliquer sur Posts et, enfin, sélectionner Public Posts.

“Date Posted” ne vous permet de faire une recherche qu’en fonction des années, et non pour une date ou une période précises. Pour y remédier, lisez la partie intitulée Hors des sentiers battus, plus bas.

Faire une recherche sur une personne

Par défaut, on ne peut pas obtenir la liste de noms de tous les employés, résidents ou étudiants d’une université, en vertu des règles de confidentialité de Facebook. Il est possible, en revanche, d’entrer une partie du nom d’une personne.

Mais le journalisme d’investigation ne fonctionne pas ainsi. Souvent, on ne connaît pas les noms des personnes qui vivent par exemple dans des zones sismiques, ou encore des employés de sociétés en faillite ou des universitaires. Voici un moyen d’obtenir ces noms, pour chacune de ces trois catégories :

Pour les sociétés

On peut trouver une liste d’employés en déterminant d’abord leur pays d’origine. Voici comment trouver des personnes qui travaillent au Ministère de la santé au Myanmar :

  1. Entrez “Myanmar”.
  2. Cliquez sur People.
  3. Pour Work, entrez le nom de la société.

Facebook company employee search by country

Image: Screenshot, Henk van Ess

Si vous n’avez aucune idée de l’endroit où résident les gens, procédez de la manière suivante.

  1. Faites une recherche pour la lettre “A”.
  2. Cliquez sur People.
  3. Pour Work, entrez le nom de la société.

Vous obtiendrez la liste de toutes les personnes dont le prénom ou le nom de famille commence par un “A”. S’il n’y en a pas, répétez avec les autres lettres de l’alphabet.

Pour les résidents

Vous voulez contacter des gens qui habitent à Paradise, une ville aux Etats-Unis qui a été touchée par un gigantesque incendie ?

Facebook resident search by town event

Image: Screenshot, Henk van Ess

  1. Faites une recherche pour “Paradise”.
  2. Cliquez sur People.
  3. Pour City, entrez “Paradise, California”.

Facebook resident search Paradise California

Image: Screenshot, Henk van Ess

Pour les étudiants

  1. Recherchez une université, par exemple “Stanford”.
  2. Cliquez sur People.
  3. Pour Education, entrez le nom de l’université.

Facebook student university search Stanford

Image: Screenshot, Henk van Ess

Recherche sur un groupe

Si vous tapez des mots-clés et que vous cliquez sur Groups, vous ne verrez pas ce qui est posté dans le groupe, seulement le nom du groupe. Pour savoir ce que les gens disent dans ce groupe, consultez la partie intitulée “Hors des sentiers battus”, plus bas.

Lire votre fil d’activité

Facebook affiche des “top stories” par défaut. Une série de messages les plus partagés et/ou commentés est affichée. Il est également possible de consulter les messages par ordre chronologique. Voici comment :

Top stories : “http://www.facebook.com/?sk=h_nor

Par ordre chronologique : “http://www.facebook.com/?sk=h_chr

Hors des sentiers battus

Rechercher une date ou une période spécifique 

Pour voir quels mots-clés ont été postés et quand, utilisez l’outil gratuit Who Posted What? Il s’agit d’une application que j’ai créée. Elle est gratuite, ne tenez pas compte du message qui vous demande de faire un don. Comment fonctionne-t-elle ?

Facebook time search

Image: Screenshot, Henk van Ess

Ceci vous permet de contourner la recherche par défaut sur Facebook. Vous pouvez à présent rechercher n’importe quelle date, une période ou une année précise. Gardez à l’esprit le fait que nous passons outre la recherche standard de Facebook. Si vous voulez modifier la date ou la période, faites-le dans cet outil, et non sur Facebook.

Trouver des gens dans des groupes

Il existe deux sortes de groupes sur Facebook : publics et secrets. Les groupes publics sont ouverts à tous, et n’importe qui peut lire les messages et les commentaires dans ces groupes. Les groupes secrets ne sont visibles que pour les membres, et seuls les membres peuvent voir les messages et les commentaires. Depuis 2020, toutefois, Facebook permet à quiconque de lire les contenus des groupes publics, même aux personnes qui n’en sont pas membres.

Il n’est cependant pas possible de lire des messages publics dans des groupes publics en effectuant une recherche de manière classique sur Facebook.

En effet, le moteur de recherche de Facebook donne la priorité aux contenus de vos amis, des fils et des groupes que vous suivez, ainsi qu’à d’autres contenus qu’il considère comme important pour vous. En général, il n’indexe pas les contenus des groupes publics, ce qui fait qu’il est difficile de trouver un contenu en faisant une simple recherche sur la plateforme. Heureusement, Google est capable d’obtenir des résultats plus complets que Facebook.

Facebook search specific time

Image: Screenshot, Henk van Ess

Prenons “I was attacked today” comme exemple de groupe de mots que nous cherchons dans les groupes publics de Facebook (facebook.com/groups).

L’idée n’est pas de trouver un groupe, mais de trouver d’abord un message. Si vous trouvez un message intéressant, vous découvrirez automatiquement le nom du groupe, ce qui vous permettra de découvrir des gens qui s’intéressent aux mêmes choses que vous.

Trouver des professionnels

La page “About” de Facebook comprend généralement une liste de noms de personnes actives dans un même secteur professionnel. En ne consultant que cette page “About”, vous avez la possibilité de trouver rapidement une liste de sources potentielles, que vous pouvez alors contacter.

Google search in Facebook

Image: Screenshot, Henk van Ess

GIJN vous autorise à reposter cet article à des fins non lucratives, mais nous vous demandons de respecter notre accord de licence Creative Commons License Agreement

Ressources complémentaires

Social Search Techniques Using LinkedIn, from Henk van Ess

Social Search Techniques Using Instagram, from Henk van Ess

Social Search Techniques Using TikTok and Telegram, from Henk van Ess


 

Henk van Ess, né aux Pays-Bas, enseigne, fait des interventions et écrit sur l’utilisation des open source, avec l’aide du web et de l’IA.  Depuis de nombreuses années, il donne des conférences, assure des formations et anime des ateliers de recherches sur Internet dans le monde entier. Il est spécialisé dans le Numérique (IA & Recherche), la vérification des informations sur le web et le journalisme de données (téléchargement gratuit de son manuel). Il est aussi sollicité en tant qu’expert sur les réseaux sociaux et les recherches sur le web. 

Ce travail est sous licence (Creative Commons) Licence Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International

Republier gratuitement nos articles, en ligne ou en version imprimée, sous une licence Creative Commons.

Republier cet article

Ce travail est sous licence (Creative Commons) Licence Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International


Material from GIJN’s website is generally available for republication under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International license. Images usually are published under a different license, so we advise you to use alternatives or contact us regarding permission. Here are our full terms for republication. You must credit the author, link to the original story, and name GIJN as the first publisher. For any queries or to send us a courtesy republication note, write to hello@gijn.org.

Lire la suite

Actualités et analyses Méthodologie Outils et conseils pour enquêter Recherche Techniques d'enquête

Astuces pour rapidement vérifier les antécédents d’un inconnu, en urgence

Les projets d’enquête sont souvent comparés à des marathons. Mais, de temps en temps, les reporters doivent faire un sprint. Retour d’expériences de journalistes d’investigation qui, lors d’une session de la conférence sur le journalisme d’investigation en Amérique du Nord IRE23, ont partagé des conseils sur comment vérifier les antécédents de personnes peu connues, dans un délai très court.