Paramètres d'accessibilité

taille du texte

Options de couleurs

monochrome couleurs discrètes sombre

Outils de lecture

isolement règle

Ressource

» Guide

Enquêter sur la santé: Préface

Lire cet article en

Le Covid-19

Enquêter sur le secteur de la santé est complexe et difficile. Couvrir ce domaine implique de lire de longs documents, de se familiariser avec le jargon médical et de se plonger dans les chiffres et les statistiques. Bien que la courbe d’apprentissage soit abrupte, vous ne serez jamais à court d’idées d’enquêtes dans ce domaine. Fondamentalement international, ce secteur est captivant. Pourtant, devenir du jour au lendemain journaliste d’investigation dans le domaine de la santé, comme beaucoup ont dû le faire au début de la pandémie de Covid-19, peut être frustrant et semé d’embûches. Ce guide fournira aux journalistes les connaissances de base dont ils ont besoin pour enquêter sur de nombreux aspects du Covid-19, un sujet journalistique complexe en soi, mais aussi sur d’autres problèmes de santé publique qui peuvent être tout aussi difficiles. Commençons par quelques brefs conseils et outils pour mieux couvrir l’épidémie de Covid-19.

Statistiques du Covid-19

Tout d’abord, gardez à l’esprit que le Covid-19 est le nom de la maladie causée par le coronavirus SARS-CoV-2. Dans ce guide, dans un souci de simplicité, nous l’appelons la pandémie de Covid-19. N’oubliez pas qu’un chiffre, quel qu’il soit, n’a de sens que s’il est mis en contexte. Par exemple, avant de suggérer que tel facteur mesuré  ou telle statistique sur le Covid-19 est inhabituel ou extraordinaire, commencez par vous renseigner sur ce qui serait « normal » dans le contexte d’une infection virale. Vérifiez quelles sont les conséquences potentielles de ce facteur mesuré pour la santé d’un patient, ou la façon dont, en temps normal, tel symptôme est traité en milieu hospitalier. Contextualiser est la seule façon d’évaluer si un phénomène n’a jamais été réellement observé auparavant ou s’il est courant dans le domaine de la santé.

GIJN a déjà compilé des sources officielles et non officielles de données sur le Covid-19. Une source supplémentaire et précieuse pour les données sur le virus est le site web Our World in Data et ses statistiques internationales sur le Covid-19. Pour l’Europe, EuroMOMO est une excellente source qui offre des informations et des conseils pour enquêter sur des aspects divers, même si les sujets que vous traitez ne sont pas liés à l’Europe. N’oubliez pas que de nombreux facteurs déterminent comment les données sont collectées et classées, et il existe beaucoup d’approches et de facteurs de confusion différents.

Ne vous écartez pas des meilleures preuves scientifiques disponibles 

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a un site web répertoriant les études publiées sur le Covid-19. Comme vous le découvrirez en lisant ce guide, il existe des différences majeures entre les études en termes de design et de validité. De plus, cette crise mondiale induit la production d’un énorme volume de recherches, publiées à une vitesse vertigineuse. La plupart de ces études ne suivent pas le processus habituel de revue par les pairs et nombre d’entre elles sont observationnelles, ce qui ne nous permet pas de tirer des conclusions fiables. En un mot, il y a beaucoup de bruit en ce moment dans le monde de la recherche médicale, et il peut être difficile pour un journaliste qui n’est pas spécialisé dans ce domaine d’en comprendre le sens.

Pour donner un sens à ce qu’il se passe, nous recommandons l’approche de la médecine factuelle (ou médecine fondée sur les preuves, qui vient de l’anglais Evidence-Based Medicine ou EBM). Cette méthodologie s’appuie sur les meilleures recherches actuelles pour évaluer les soins aux patients. Le Centre for Evidence-Based Medicine de l’Université d’Oxford (CEBM) dispose d’un service de documentation de preuves scientifiques sur le Covid-19  qui publie des études et analyses en utilisant certaines des méthodologies les plus solides disponibles. Sur ce site web, vous trouverez des résumés précis, rédigés dans un langage relativement simple, sur les meilleures preuves disponibles concernant de nombreux aspects du Covid-19. Quelles sont les études publiées fiables sur les avantages pour la population générale du port de masques ? Où en sommes-nous en termes de preuves scientifiques pour comprendre les mécanismes de transmission du virus ? Quelles sont les connaissances disponibles sur sa mortalité et l’efficacité de telle ou telle intervention ? Les contributeurs du service de documentation de CEBM sont des universitaires indépendants qui font des recherches approfondies, analysent et résument ce que les scientifiques savent ou ne savent pas sur le Covid-19.

Qui est l’expert ? 

Des scientifiques de divers domaines de spécialisation parlent publiquement du Covid-19. Mais en science médicale, il existe des différences considérables entre les nombreux domaines d’expertise et de spécialité. Il est judicieux de discuter du Covid-19 avec des épidémiologistes des maladies infectieuses et des épidémiologistes de la sécurité des vaccins, car ils possèdent une expertise spécifique dans la propagation et la gestion des épidémies et des pandémies.

Les modèles doivent être accompagnés d’un avertissement 

Les modèles sont des simulations mathématiques qui projettent des résultats possibles, tels que le nombre de personnes susceptibles d’être infectées par un virus particulier sur une période de temps donnée. Comme le soulignent les chercheurs Carl Heneghan et Tom Jefferson dans leur article Modelling the models (Modélisation des Modèles) :  « Tous les modèles, qu’ils soient prospectifs ou rétrospectifs, s’ils sont basés sur des principes scientifiques, ont une incertitude substantielle quant à leur point de départ et sont incompatibles avec des déclarations péremptoires s’apparentant à celles d’un oracle. »

Leur fiabilité dépend de nombreux facteurs, notamment des données qui les alimentent. Les premiers modèles sur le Covid-19 ont été développés à un moment où peu de données étaient disponibles. De plus, les épidémies sont non linéaires et plutôt chaotiques, ce qui rend encore plus difficile pour tout modèle de prédire ce qu’il se passera. Toutes ces limites signifient que tous les modèles doivent être accompagnés d’un avertissement. Si vous les utilisez dans le cadre de votre activité de journalisme, considérez attentivement tous les facteurs confondants potentiels et les faiblesses méthodologiques.

Méfiez-vous des informations relayées par les médias basées sur des allégations concernant la recherche médicale et sanitaire

La couverture médiatique peut être imparfaite ; elle n’est souvent pas fondée sur des preuves et repose la plupart du temps sur les communiqués de presse des gouvernements et de l’industrie. Ce guide explique en détail comment évaluer indépendamment les résultats de recherche et cite fréquemment les travaux de HealthNewsReview.org, réputé dans l’évaluation des allégations dans le domaine de la santé et de la médecine, telles qu’elles sont publiées par les médias. HealthNewsReview.org fait un travail exceptionnel sur le Covid-19. Ce site se concentre la plupart du temps sur le paysage médiatique aux États-Unis, mais ses principales conclusions s’appliquent à tous les pays et peuvent être une grande source d’inspiration pour votre travail.

Méfiez-vous des simplifications excessives 

Rien n’est simple ni certain dans la situation mondiale actuelle. Soyez particulièrement sceptique quant aux informations influencées par l’industrie ou relayées par les gouvernements. Prenez le temps d’évaluer les preuves de manière indépendante, de recouper les informations et de garder à l’esprit que les conflits d’intérêts et des agendas complexes sont omniprésents dans le domaine de la santé publique. Comparer les pays peut être un exercice difficile et sujet à des pièges, car les différences et les facteurs confondants peuvent jouer un rôle important. Si vous avez besoin de comparer, assurez-vous d’ajuster la comparaison pour plusieurs facteurs, tels que la durée de vie moyenne, qui diffère souvent d’un pays à l’autre. C’est un problème particulièrement important dans le cas du Covid-19 car la plupart des décès enregistrés concernent des personnes âgées. En outre, prenez en compte que les pays utilisent des définitions différentes pour les cas et les décès de Covid-19.

Outre le Covid-19, n’oubliez pas les autres problèmes de santé

Toutes les interventions de santé publique, médicales ou non médicales (comme la distanciation sociale et le port de masques) ont des conséquences. Assurez-vous d’examiner les preuves des avantages, mais aussi des inconvénients, de toute mesure que votre gouvernement pourrait introduire dans le cadre de l’épidémie de Covid-19. Y a-t-il des effets négatifs à prévoir et ces mesures sont-elles communiqués de manière transparente au public ? N’oubliez pas non plus qu’en santé publique, la mortalité à long terme et toutes causes confondues (ou mortalité globale) est la plus importante. Les données à court terme seront fréquemment révisées à mesure que les problèmes seront clarifiés.

De plus, on peut avoir l’impression qu’actuellement, le Covid-19 est le seul problème de santé. Cependant, la santé publique à l’échelle mondiale comporte de nombreux besoins médicaux non satisfaits. Des milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’hygiène de base, aux soins de santé primaires et aux médicaments essentiels, et dans de nombreux domaines, des traitements abordables, sûrs et efficaces ne sont pas disponibles. Certains de ces problèmes de santé se sont aggravés à mesure que l’attention s’est déplacée vers le Covid-19. En effet, les confinements et autres restrictions ont entraîné une perturbation sans précédent des systèmes de santé, nombre d’entre eux ont été encore plus fragilisés ; l’accès aux vaccins dans les pays en développement n’est qu’un exemple parmi d’autres. Si la crise du Covid-19 a détourné l’attention des journalistes et des rédacteurs en chef vers un seul problème de santé publique, il est important de se pencher sur d’autres problèmes médicaux ayant un impact significatif.

Lorsque vous faites une enquête sur les vaccins et médicaments contre le Covid-19, soyez très prudent

Vous devez d’abord vous familiariser avec la recherche scientifique sur les médicaments et les vaccins. Assurez-vous de comprendre le juste équilibre entre les avantages et les inconvénients, et le fonctionnement des instances réglementaires, les systèmes de surveillance et la conduite des études scientifiques. Nous avons rassemblé dans ce guide les ressources nécessaires pour vous épauler dans cette compréhension. Une très bonne ressource, par exemple, est la Brighton Collaboration, un réseau de spécialistes de la sécurité des vaccins indépendants de l’industrie pharmaceutique. En outre, ces conseils rassemblés par Journalist’s Resource peuvent être utiles pour couvrir les vaccins contre le Covid-19 :

  1. Les journalistes doivent comprendre ce que les différents niveaux de la recherche clinique peuvent – et ne peuvent pas – nous dire. Méfiez-vous des annonces sur les données issues de communiqués de presse plutôt que d’articles de revues académiques.
  2. Informez d’emblée votre public qu’il pourrait ressentir au moins certains effets secondaires bénins des vaccins Covid-19.
  3. Expliquez au public les caractéristiques démographiques des groupes de patients enrôlés pour tester les vaccins.
  4. Aidez votre public à comprendre les limites de ce que l’on sait sur les vaccins.
  5. Créez un réseau de sources, en particulier celles qui peuvent vous guider à travers les données de l’étude.

Tirer les enseignements du passé

Bien que le récit dominant en 2021 suggère toujours que le monde est confronté à une nouvelle urgence médicale sans précédent, des enseignements ont été tirés de centaines d’années de pratique de la médecine, de soins de santé et d’épidémiologie. Cherchez à acquérir davantage de connaissances sur les usages et les protocoles de soins de santé : comment les patients atteints de maladies respiratoires sont-ils normalement traités dans les unités de soins intensifs ? Est-il normal d’utiliser une ventilation mécanique avec des personnes âgées ? À quelle fréquence et pendant combien de temps les complications d’autres infections virales affectent-elles un patient après son hospitalisation ? Renseignez-vous sur les directives et les usages, et comparez les normes de soins habituelles avec ce qui se passe avec le Covid-19. Ne vous fiez pas au battage médiatique et n’oubliez pas que les messages des médias et du gouvernement ont été chargés d’émotion tout au long de cette crise. En tant que journalistes d’investigation, nous devons essayer de garder la tête froide.

Ce travail est sous licence (Creative Commons) Licence Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International

Republier gratuitement nos articles, en ligne ou en version imprimée, sous une licence Creative Commons.

Republier cet article

Ce travail est sous licence (Creative Commons) Licence Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International


Material from GIJN’s website is generally available for republication under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International license. Images usually are published under a different license, so we advise you to use alternatives or contact us regarding permission. Here are our full terms for republication. You must credit the author, link to the original story, and name GIJN as the first publisher. For any queries or to send us a courtesy republication note, write to hello@gijn.org.

Lire la suite

Actualités et analyses Liberté de la Presse Profils des membres

Comment un groupe de journalistes basés à Paris sauvent des enquêtes de l’oubli

À l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, ce 3 mai 2024, GIJN dresse le profil d’un de ses membres : Forbidden Stories. Fondé en 2017, le projet à but non lucratif vise à reprendre des enquêtes mises au placard en raison de menaces ou de violences afin d’envoyer le message : « Tuer le journaliste ne tue pas l’histoire ».

Vidéo Actualités et analyses Enseignement et Formation

Webinaire GIJN : Enquêter sur le conflit Israël-Hamas (replay)

GIJN a organisé mardi 30 avril 2024 un webinaire au cours duquel trois journalistes d’investigation chevronnés ont partagé des conseils et des outils sur la manière d’enquêter sur un conflit tel que celui entre Israël et le Hamas et sur un terrain quasi impossible tel que Gaza.