Paramètres d'accessibilité

taille du texte

Options de couleurs

monochrome couleurs discrètes sombre

Outils de lecture

isolement règle

Articles

Comment enquêter sur les lobbies au sein de l’Union Européenne

Conseils de Pros a été créé par GIJN pour relayer des conseils méthodologiques spécifiquement pour les journalistes francophones. Si vous avez une idée d’article sur des techniques d’enquête ou ressources spécifiques, écrivez-moi à marthe.rubio@gijn.org.

Ce post est inspiré du workshop de Margarida Silva, chercheuse au sein de l’organisation Corporate Europe Observatory, qui traque l’influence des groupes de lobbies à Bruxelles. Ce workshop a été effectué lors de l’édition 2019 du Dataharvest.

Les enjeux

Les questions essentielles à se poser au moment d’enquêter sur les lobbys à Bruxelles sont:

Qui sont les groupes de lobbies les plus influents au sein de l’UE? Quelles sont les grandes batailles d’influence impliquant les lobbies? Pour quelle cause une entreprise X exerce-t-elle du lobby?

 Les sources

– Le registre de transparence officiel de l’Union Européenne. Il possède 11.000 entrées mais il faut garder à l’esprit que l’inscription dans le registre n’est obligatoire que depuis 2014, que les informations ne sont pas systématiquement vérifiées et que les données concernent uniquement les membres de la Commission européenne.

Conseils de Pros est une série conçue par et pour les journalistes francophones

Il est possible d’effectuer des recherches par mots clés et de télécharger la liste des rencontres entre lobbyistes et fonctionnaires européens sous forme de PDF, de même que la liste des personnes travaillant pour une organisation donnée en tant que lobbyistes ainsi que son budget déclaré à des fins d’influence.

Capture d’écran : LobbyFacts.

LobbyFacts permet de rechercher et de visualiser quelles sont les entreprises déclarant le plus gros budget de lobby et qui a le plus de réunions avec des fonctionnaires de la Commission Européenne. Le problème est que ces informations ne sont disponibles que pour les plus hauts fonctionnaires alors que la majorité du lobby s’exerce à un niveau bien moins élevé.

Une bonne technique pour trouver des idées d’enquêtes est de rechercher les incohérences en jouant avec les filtres. Par exemple, l’entreprise Everis Spain a l’un des budgets de lobby les plus importants mais ne déclare aucune réunion avec des fonctionnaires ni aucune accréditation au sein de la commission. Une autre technique peut aussi être d’observer l’historique des dépenses ou des accréditations pour les entreprises.

Integrity Watch, le registre des lobbys de Transparency International, utilise les mêmes données mais il est plus facile d’utilisation, il possède davantage de graphiques et il est plus didactique. Il permet d’accéder aux déclarations d’intérêts des parlementaires européens. Il est possible de filtrer par type de revenu, activité ou emploi antérieur.

Ask The EU est une plateforme permettant de demander des informations publiques aux institutions européennes. Il est ainsi possible de demander à connaître toutes les réunions d’une entreprise donnée avec des fonctionnaires européens. La réponse reçue sera probablement que cette information est déjà publique. Il faudra alors insister et exiger l’intégralité des réunions, et non uniquement celles organisées avec des membres de la Commission européenne. Vous pouvez vous inspirer des autres demandes d’informations avant d’écrire la votre. Toutes celles faites par Margarida Silva se trouvent ici. 

Autres sources possibles: 

Le registre des experts de l’Union européenne.

Lobbying.ie.

Les registres de transparence nationaux.

Le registre des lobbys des Etats-Unis.

Marthe Rubió est la rédactrice francophone de GIJN. Elle a travaillé en tant que data journaliste au sein du journal argentin La Nación et comme journaliste indépendante pour Slate, El Mundo, Libération, Le Figaro ou Mediapart. 

Ce travail est sous licence (Creative Commons) Licence Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International

Republier gratuitement nos articles, en ligne ou en version imprimée, sous une licence Creative Commons.

Republier cet article

Ce travail est sous licence (Creative Commons) Licence Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International


Material from GIJN’s website is generally available for republication under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International license. Images usually are published under a different license, so we advise you to use alternatives or contact us regarding permission. Here are our full terms for republication. You must credit the author, link to the original story, and name GIJN as the first publisher. For any queries or to send us a courtesy republication note, write to hello@gijn.org.

Lire la suite

Actualités et analyses Liberté de la Presse Profils des membres

Comment un groupe de journalistes basés à Paris sauvent des enquêtes de l’oubli

À l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, ce 3 mai 2024, GIJN dresse le profil d’un de ses membres : Forbidden Stories. Fondé en 2017, le projet à but non lucratif vise à reprendre des enquêtes mises au placard en raison de menaces ou de violences afin d’envoyer le message : « Tuer le journaliste ne tue pas l’histoire ».

data journalism missing piece mistake

Actualités et analyses Climat Data journalisme

Leçons apprises : 10 erreurs courantes dans le data-journalisme

Riches retours d’expériences. GIJN a demandé à des data-journalistes à travers le monde quelles étaient les lacunes en matière de data-journalisme qu’ils constataient et quels étaient les sujets peu couverts que les salles de presse pouvaient aborder.

Vidéo Actualités et analyses Enseignement et Formation

Webinaire GIJN : Enquêter sur le conflit Israël-Hamas (replay)

GIJN a organisé mardi 30 avril 2024 un webinaire au cours duquel trois journalistes d’investigation chevronnés ont partagé des conseils et des outils sur la manière d’enquêter sur un conflit tel que celui entre Israël et le Hamas et sur un terrain quasi impossible tel que Gaza.