Comment faire du fact-checking dans un pays sans liberté de la presse

Fonder une organisation effectuant du fact-checking dans un pays avec une liberté de la presse limitée est difficile, mais pas impossible. Certaines organisations, comme Rouhani Meter, qui surveille la tenue des promesses électorales du président iranien, opèrent depuis l’extérieur du pays. D’autres doivent faire preuve de créativité pour réussir à diffuser leur travail. Daniel Funke raconte comment les fact-checkeurs vivant sous des régime autoritaires ont réussi à trouver des méthodes alternatives pour pouvoir travailler.